batir-maison-ecolo-mode-emploi
Publié le 13 avril 2015 à 09:00:00

Bâtir sa maison écolo : mode d'emploi

Les idées basiques pour mener à bien la construction de sa maison écologique.

Si vous êtes de ceux qui voient en Nicolas Hulot l'homme idéal, ou encore le prophète d'un monde plus vert… alors vous allez forcément adorer suivre nos conseils basiques et pratiques sur comment bâtir raisonnablement et pour pas cher son habitat écolo. Pour cela, nous vous proposons une sélection verdoyante de produits et de techniques estampillées bio, pour fabriquer une vraie maison en accord avec Dame nature. On dit quoi maintenant ? Merci (bio)coup !

Amoureux des espaces verts, de la conservation naturelle et de tout ce qui se rapporte au respect de l'environnement, vous en avez rêvé depuis fort longtemps et avez désormais l'opportunité de construire votre maison… écolo ! Autant faire les choses convenablement, surtout lorsqu'il s'agit de bâtir un habitat fait pour communiquer avec la nature. Pour cela, deux, trois techniques de base ainsi que plusieurs matériaux incontournables vont devoir être pris en compte. On fait du 100% bio ou rien du tout !

Le chauffage naturel venu du froid

On appelle cela le "puits canadien (ou provençal)". Un puits dans ma maison ? Eh oui, il faut ce qu'il faut et croyez-nous que cette technique 100% écolo fonctionne à merveille. On vous explique. Cela consiste à faire passer, avant qu'il ne pénètre dans votre maison, une partie de l'air neuf de renouvellement par des tuyaux enterrés dans le sol. A une profondeur d'environ un à deux mètres.

En hiver (puits canadien), le sol à cette profondeur est plus chaud que la température extérieure : l'air froid est donc préchauffé lors de son passage dans les tuyaux. Résultat : une économie de chauffage.

En été (puits provençal), le sol est à l'inverse plus froid que la température extérieure : ce "puits" astucieux va donc utiliser la fraîcheur relative du sol pour tempérer l'air entrant dans le logement.

C'est la ouate que je préfère !

S'isoler écolo c'est possible ! Eh oui, pas besoin de s'équiper absolument en polystyrène qui consomme 850 kwh/3 en recyclage. Adoptez sans plus attendre la ouate de cellulose, qui elle, demande peu d'énergie en recyclage avec une consommation de seulement 6 kwh/3.

Fabriquée à partir de papier recyclé, la ouate cellulose est l'un des isolants les plus utilisés en construction de maison écolo, puisqu'elle bat tous les records en qualité de teneur en feu (lors d'incendies) ou concernant l'attaque de rongeur qui ne se frottent généralement qu'une fois à ce matériaux ultra répulsif. Un château fort imprenable !

Bétonnage 3 façons

Edifier une maison c'est bien. Choisir de bons murs c'est encore mieux. Pour cela, exit le béton, l'amiante, place à la paille, au chanvre et à la chaux. Des parois d'excellente facture qui sauront légitimer votre habitat environnemental, à des prix somme toute raisonnable. La paille réunie énormément d'avantages pour votre demeure car elle s'avère être moins polluante pour l'environnement, vos murs respireront mieux et l'isolation sera meilleure.

Concernant le chanvre, on parle là de construction saine. Il aidera à la construction de la dalle et pourra servir à l'isolation d'une toiture, comme des cloisons. Enfin, la chaux, qu'on connait bien par son utilisation millénaire, vous aidera dans la réalisation de mortiers, d'enduits… Bref c'est 100% nature tout ça !  

Vous allez tondre… Votre toit !

Le toit végétal c'est tendance ! Voilà une construction purement dans la mouvance écolo, qui grâce à un mélange de terre et de végétaux enracinés sur votre toit, permettra de réaliser une toiture relativement bien isolée, étanche à l'air et à l'eau et de surcroit résistante au vent et au feu.

L'avantage, c'est qu'en été cela vous amènera de la fraîcheur et de la chaleur en hiver. De plus, vous disposerez d'une intégration parfaite dans le paysage qui vous entoure. Seul bémol, la tondeuse à gazon sera difficile à passer, si besoin d'entretien.

Quand peindre rime avec nature

Au diable les peintures brillantes conventionnelles et les peintures à émulsion, qui contiennent des solvants pouvant provoquer des irritations et des sérieux problèmes de santé. Les COV (Composé Organiques Volatiles) s'évaporent dans l'air et sont un risque pour la santé, car les peintures peuvent les relâcher pendant plusieurs mois !

Adoptez dès à présent les peintures aux labels officiels tels que NF-Environnement ou l'éco-label Européen. Le mieux reste encore les peintures naturelles n'ayant aucun constituant chimique comme celles proposées par Bio-Rox, Biopin, Couleur Terre ou encore Ecofa.
 
N'oubliez pas que construire son logis écolo, ce n'est pas seulement y apporter des matériaux bios ou toutes sortes d'artifices estampillés "verts". C'est surtout une façon de penser malin en adoptant une architecture bioclimatique.

L'idée est de placer les pièces dont on se sert peu ou qui n'ont pas besoin de chauffage au nord. Cela permet de réaliser un tampon entre le froid du nord et les pièces où vous vivez au sud. Vous gagnerez en confort car vous n'aurez plus la sensation désagréable du froid des murs. Ce n'est pas stupide dites donc ! Pas sûr qu'on y aurait pensé chez Europe Ecologie les Verts !

 

Partagez ce deal avec vos amis

Facebook     Twitter     Google+

Mots-clés associés

chauffage, écologique, maison, ouate, toit végétal
 
Commenter cet article
Visiteur

Votre e-mail ne sera pas visible

 
Déjà membre ?

Identifiez-vous pour poster des commentaires.

Si vous n'êtes pas encore membre, vous pouvez vous inscrire.

 
 
 Chargement des commentaires...

SONDAGE

Etes-vous satisfait de votre mutuelle?
 


 
 
Voir tous les sondages >
 

HOROSCOPE