declaration-revenus-2012-nos-conseils
Publié le 21 mai 2015 à 09:00:00

Déclaration de revenus 2012 : nos conseils

Impôts 2012 : les pièges à éviter et les déductions auxquelles vous avez droit.

Calendrier de la déclaration de revenus 2012

Depuis le 26 avril vous pouvez remplir votre déclaration en ligne sur www.impots.gouv.fr. Si vous déclarer vos revenus par papier, la date limite de dépôt est le jeudi 31 mai à minuit.

Ajoutons à cela que pour la première fois, il est possible de déclarer ses revenus en ligne à l'aide d'une application smartphone en téléchargeant gratuitement l'application "impots.gouv" (compatible avec Android et iPhone).

Les pièges à éviter sur la déclaration de revenus en 2012

Le premier piège à éviter est de ne pas vérifier sa déclaration de revenus préremplie. Votre feuille peut comporter des oublis ou des coquilles. Faites donc bien attention.  

Pour les personnes qui ont hélas perdu leur emploi en 2011, il ne faut pas oublier de mentionner ses indemnités de licenciement. Le montant à déclarer varie selon la nature des sommes perçues.

Si un des vos enfants est devenu majeur en 2011 et vit toujours sous votre toit, vous pouvez intégrer ses revenus aux vôtres sur la déclaration de revenus. Mais pour cela, votre enfant doit remplir une demande de rattachement à votre foyer fiscal.  

Si vous avez eu la douleur de perdre votre conjoint en 2011, vous devez malgré tout déclarer ses revenus jusqu'à la date de son décès. Ensuite, la période de veuvage implique de remplir une déclaration personnelle avec vos revenus perçus entre la date de décès de votre conjoint et le 31 décembre 2011.

Si vous avez déménagé en 2011, ne vous attendez pas à recevoir votre déclaration à votre nouvelle adresse ! C'est à vous d'effectuer les démarches nécessaires. Vous pouvez télécharger un formulaire ou vous rendre dans un centre des impôts pour retirer le document imprimé.  

Travailler plus pour gagner plus. Un bien beau slogan pour les… impôts. Sur votre déclaration, vous ne devez pas oublier de signaler vos heures supplémentaires effectuées ainsi que les primes reçues.

Enfin, dernier point, mais c'est probablement le plus important : veillez à ne pas dépasser les délais de dépôt de votre déclaration. Si vous ne respectez pas les délais (voir le calendrier au dessus), vous risquez une majoration de 10 % de votre impôt sur le revenu.

Les déductions d'impôt auxquelles vous avez droit

Naissance d'un enfant : si vous êtes devenu cette année les heureux parents d'un adorable petit bout de chou, vous devez indiquer son état civil en page 2 de votre déclaration. Ainsi vous bénéficierez d'une majoration du quotient familial pour l'ensemble de l'année et ce, quel que soit le jour de naissance de votre enfant.

Une maison écologique : une maison mieux isoler permet de réduire votre consommation d'électricité ainsi que vos impôts ! Vous bénéficiez d'un crédit équivalent à 45 % du montant dépensé pour réaliser un diagnostic sur la performance énergétique ou pour la pose d'équipements de production d'énergie renouvelable.

Loi Périssol : les personnes ayant acquis un logement neuf ou en état futur d'achèvement entre le 1er janvier 1996 et le 31 août 1999 bénéficie encore de dispositif puisque sa durée est de 24 ans. Il permet de déduire des revenus « net imposable » jusqu'à 80% du montant de l'acquisition.

Et pour les propriétaires d'un logement acquis entre le 1er janvier 1999 et le 2 avril 2003, vous bénéficiez de l'amortissement Besson, soit 2,5 % du montant d'acquisition ou des dépenses ou 10 % du montant des travaux d'amélioration. 

 

Partagez ce deal avec vos amis

Facebook     Twitter     Google+

Mots-clés associés

déclaration, déduction, impot, piège, revenus
 
Commenter cet article
Visiteur

Votre e-mail ne sera pas visible

 
Déjà membre ?

Identifiez-vous pour poster des commentaires.

Si vous n'êtes pas encore membre, vous pouvez vous inscrire.

 
 
 Chargement des commentaires...

SONDAGE

Etes-vous satisfait de votre mutuelle?
 


 
 
Voir tous les sondages >
 

HOROSCOPE